Wengo & Asterisk : petits soucis

0

Posted by florian | Posted in VoIP | Posted on 07-02-2006

Mots-clés : ,

Si vous avez un compte SIP chez [Wengo|http://www.wengo.fr] et qu’il ne fonctionne plus, éditez votre sip.conf et choisissez l’une des deux solutions suivantes : # commenter la ligne “outboundproxy=proxy1.host.wengo.fr” # remplacer “proxy1.host.wengo.fr” par “sipproxy.wengo.fr” Je vous conseille la première solution : il semble que la gateway sipproxy.wengo.fr ne soit pas très stable …

Wengo sur Asterisk

0

Posted by florian | Posted in VoIP | Posted on 27-12-2005

Mots-clés : ,

Suite à des problèmes (espérons, passagers) avec notre opérateur VoIP au bureau, j’ai décidé de prendre un compte VoIP chez Wengo, avec un numéro géographique moyennant 15€ par an. J’ai dû fouiner quelques heures pour que les appels entrants et sortants fonctionnent correctement. Voici donc des extraits de mes confs Asterisk :

sip.conf :

register => USER:PASSWORD@wengo/USER

[wengo]
type=peer
fromdomain=voip.wengo.fr
host=voip.wengo.fr
outboundproxy=proxy1.host.wengo.fr
outboundproxyport=5060
username=USER
fromuser=USER
secret=PASSWORD
insecure=very
disallow=all
allow=ulaw
allow=alaw
callerid=CONTACT <NUMBER>
canreinvite=no
context=from-wengo

extensions.conf :

[globals]
NUM_WENGO=USER
INTERNE=SIP/100

[from-wengo]
exten => ${NUM_WENGO},1,Dial(${INTERNE},20)
exten => ${NUM_WENGO},2,VoiceMail(999)
exten => ${NUM_WENGO},3,Playback(goodbye)
exten => ${NUM_WENGO},4,Hangup

[from-internal]
exten => _0.,1,Dial(SIP/${EXTEN}@wengo)
exten => _0.,2,Congestion

Attention, “NUM_WENGO” vaut bien USER et pas NUMBER : l’identifiant Wengo reste le user et non le numéro de téléphone, qui n’apparait finalement jamais dans les confs.

Pensez aussi à rediriger les ports adéquats si vous êtes derrière un routeur ou bien faîtes comme moi, déclarez votre serveur en DMZ et gérez votre fw au niveau du serveur. Ca limite les risques de problèmes au niveau IP, surtout quand on commence à s’amuser avec IAX2 et consors.

Ca fonctionne parfaitement avec Asterisk CVS, et probablement avec Asterisk 1.2.1 (dernière version stable du moment).

Voilou.

BLF sur Grandstream GXP-2000 avec Asterisk

1

Posted by florian | Posted in VoIP | Posted on 13-12-2005

Mots-clés : , ,

Il est désormais possible de voir l’état des postes téléphoniques de son réseau VoIP. Après moultes recherches sur gougle, il semble que cette fonctionnalité se nomme “BLF”, pour Busy Lamp Field. J’ai mis ça en place sur mon GXP-2000 : 1) upgrader le firmware en version 1.0.1.13 beta (à prendre [ici|http://www.voip-info.org/users/557/15557/images/116/GXP2000_Release_1.0.1.13.zip]) 2) éditer son extensions.conf et ajouter une section déclarant l’identifiant “hint” pour chaque numéro de poste interne : \[blf\]%%% exten => 100,hint,Dial(SIP/100)%%% exten => 101,hint,Dial(SIP/101)%%% exten => 102,hint,Dial(SIP/102)%%% exten => 103,hint,Dial(SIP/103)%%% 3) éditer son sip.conf et ajouter ceci dans \[general\] : subscribecontext=blf 4) se connecter à son serveur Asterisk (asterisk -rvvv) et faire un “reload” pour prendre en compte les changements 5) configurer son poste via le web, section “BASIC SETTINGS”, et déclarer les numéros des postes internes en veillant à mettre “Asterisk BLF” pour le “Key Mode”. Par exemple, dans mon cas : Key Mode “Asterisk BLK”, Account “Account1″, Name “Poste 1″, UserID “100″. Appelez un numéro interne et là, la magie d’Asterisk opère : la LED correspondant au poste appelé brille de mille feux … L’informatique, ça a parfois quelque chose d’émouvant.

Asterisk cause mieux

0

Posted by florian | Posted in VoIP | Posted on 29-11-2005

Mots-clés :

Après un an de bons et loyaux services, j’ai décidé d’upgrader l’Asterisk du bureau, qui en était resté à la version 1.0.6 : ça fonctionnait bien, alors … ((http://www.asterisk.org/images/logo_rev.gif)) Tant qu’à faire, sur les conseils avisés de mon fournisseur ToIP (que je ne citerai pas parce que ça déconne à plein tube en ce moment), je suis passé à la version CVS. Même pas peur. Après quelques ajustements de confs et diverses subtiles lignes de commandes, je me retrouve avec un Asterisk flambant neuf. Ô joie ! Fort de cet exploit, je décide de remanier quelque peu mon extensions.conf, “histoire de” passer en IAX2 au lieu de SIP. Et là … Tiens, ma complétion automatique bloque sur “extensions.” : un nouveau fichier est apparu : extensions.ael. Je me dis qu’ils ont enfin décidé de déporter les macros et autres fonctions dans un fichier séparé. Cool. Je m’empresse de regarder ça, je tapote un p’tit “vim extensions.ael” et là … … je tombe sur [ça|http://digium-cvs.netmonks.ca/viewcvs.cgi/*checkout*/asterisk/configs/extensions.ael.sample?rev=1.5]. Il semble donc qu’Asterisk ait enfin adopté un langage plus clair pour la définition des “extensions” (en gros il s’agit du routage téléphonique). Pour les non-initiés, sachez que l’extensions.conf ressemble à [ça|http://digium-cvs.netmonks.ca/viewcvs.cgi/*checkout*/asterisk/configs/extensions.conf.sample] … Pour plus d’infos sur l’Asterisk Extension Language, rendez-vous sur [voip-info|http://www.voip-info.org/wiki/view/Asterisk+AEL|en]. Quand je pense que les générations montantes n’auront pas à connaître les joies des imbuvables “exten =>” et autres “include =>” …